Aumônerie catholique Janson de Sailly Delacroix

Soutenez les travaux de la chapelle

samedi 1er septembre 2018

Chers amis,
chers parents de l’aumônerie,
chers parents du Groupe Saint Louis
en bas de cette page vous trouverez le formulaire sécurisé pour participer au financement des travaux de la chapelle. Les dons sont faits au diocèse de Paris, ce qui permet de recevoir un reçu fiscal en vue d’une déduction d’impôts. Le diocèse reverse ensuite le don à l’aumônerie qui est maître d’ouvrage.

Nous avons besoin de votre aide pour terminer ces travaux qui donneront une nouvelle jeunesse à cette belle chapelle, qui sera ainsi digne de la gloire du Christ, et un un lieu de paix pour entrer en présence du Seigneur.

Chaque semaine, plus de 150 jeunes viennent prier à la chapelle du lycée : adolescents de l’aumônerie après les cours, élèves des classes préparatoires pour la messe du vendredi midi, jeannettes, louveteaux, scouts, guides le dimanche à 16h, routiers et guides aînées du Groupe Saint Louis le vendredi soir.
L’aumônerie ne dispose d’aucune aide de l’Etat pour entretenir la chapelle.
La chapelle n’est pas une paroisse et ne dispose pas du revenu du Denier de l’Eglise
.
Au nom de tous les enfants et adolescents qui chaque semaine prient dans cette chapelle, avec les membres du Conseil d’administration, je vous remercie pour votre aide et vous assure de ma prière.

Père François-Xavier Desgrange +

En quelques lignes, le récit des travaux en cours.

Décembre 2015 : La chapelle Notre Dame du Saint Sacrement de la rue Cortambert propose à l’aumônerie de financer le renouvellement de l’éclairage de la chapelle du lycée Janson de Sailly. Le conseil d’administration décide de lancer les travaux.
Car trente ans après le chantier de 1987, la chapelle a un besoin urgent de travaux
Il s’agit de :

  • 1 Mettre en place un éclairage adapté et aux normes
  • 2 Nettoyer les murs sales et encrassés
  • 3 Remplacer un chauffage inefficace et salissant par un système performant
  • 4 Installer une nouvelle sonorisation, le système provisoire installé en 2012 tombant régulièrement en panne. Ce chantier est l’occasion de modifier l’aménagement de la chapelle, pour mettre en valeur la liturgie et faciliter le déplacement des fidèles pendant la communion.
JPEG - 142 ko
Projet architecte C. Hébert 2017 Vue d’ensemble

Décembre 2016 : Un an plus tard, le dossier est prêt : le service des affaires économiques du diocèse a donné son accord, un architecte, M. Christophe Hébert, a élaboré un projet, la commission d’art sacré l’a validé, un responsable du service travaux du diocèse, M. Claude Ripeau, a rejoint l’aumônerie pour suivrer les décisions et les devis, des entreprises préparent leurs interventions.

1ère étape en février 2017 : pendant les vacances de février, l’entreprise de peinture et platerie décroche les deux petites mosaïques, et détruit une première plaque de plâtre : un premier vitrail réapparaît ; puis un deuxième ! Pour le vitrail central, c’est plus compliqué : comment descendre la mosaïque centrale, si grande et si lourde ? Les élèves sont déjà rentrées de vacances. Pendant quelques semaines, les célébrations et prières ont lieu entre les échafaudages, les pots de peintures et les bâches en plastique.
Une solution est trouvée, la grande mosaïque est descendue, le plâtre délicatement ôté et le vitrail central apparaît à son tour. Les vitraux sont là, intacts et lumineux : ils n’avaient pas donné la lumière depuis 30 ans ! Le grande rideau qui cache l’abside est décrochée : la cohérence de la chapelle est rétablie.

2ème étape en avril 2017 : pendant les vacances d’avril, l’entreprise d’éclairage vient vérifier l’état des câbles électriques et installe de nouvelles boîtes de dérivation.

3ème étape en juin et juillet 2017 : fin juin, juste après les examens et avant les départ en vacances, quatre routiers du Clan Jean Paul II du Groupe Saint Louis, Maurice, Jean et les deux Alexandre, sous la direction de leur chef de clan Thomas Meslin et avec l’aide de l’aumônier, démontent l’estrade et les deux blocs de chauffage ; ils déposent les planches et les six gros blocs de ferraille du système de ventilation, à l’extérieur, le long de la chapelle. L’aumônier va les évacuer tout au long de l’été.

JPEG - 38.8 ko
Chantier chauffage 4 routiers
JPEG - 38.5 ko
Chantier chauffage estrade Jean

Quatre jours après l’intervention des routiers, le 3 juillet, sous la direction de l’architecte, l’entreprise d’éclairage installe les nouveaux projecteurs. Quelques jours plus tard, l’entreprise d’ébénisterie installe une nouvelle estrade ; le bois de l’autel et de l’ambon est rajeuni, une pierre d’autel est encastrée. Mais surtout, un revêtement en bois, un "retable", double le mur central derrière l’autel pour le mettre en valeur et marquer l’axe de symétrie de la chapelle. Fin juillet, l’aumônier réceptionne les travaux, l’architecte note les ajustements à réaliser. Tous les deux réinstallent les bancs et le mobilier liturgique. En septembre, il faudra s’atteler aux nombreuses finitions mais l’essentiel est là et la réussite indéniable !

Retour sur les travaux de 1987 :

JPEG - 1 Mo
Sanctuaire de la chapelle du lycée Janson de Sailly (1930 ?)

La chapelle comme le lycée a été construite en 1884. Le mur de l’abside était décoré par une acclamation liturgique en latin : "Gloire au Père et au Fils et au Saint -Esprit", par trois médaillons représentant les vertus théologales, foi, charité, espérance, et par deux maîtres mots en latin : Honneur et Patrie. De ces premiers aménagements subsistent la statue de la Vierge, apparemment des années 30. La chapelle a été rénovée en 1935 sous la direction du peintre Maurice Guy-Loë. Il ne reste rien de ces premières décors.

A partir des années 70, les fidèles sont rassemblées en demi-cercle autour de l’autel, placé sur le côté gauche de la chapelle. En 1985, de nouveau travaux doivent permettre de supprimer la saleté de la chapelle et d’entériner la disposition en demi-cercle. Au terme d’une longue réflexion, le chantier est ouvert en 1987 et l’archevêque de Pari, Mgr Jean Marie Lustiger, peut bénir la chapelle et le nouvel autel en 1990.

JPEG - 1.4 Mo
Vue d’ensemble juillet 2015
JPEG - 1.5 Mo
Sanctuaire de la chapelle du lycée Janson de Sailly mars 2016

Pour attirer l’attention sur le sanctuaire, trois vitraux ont été recouverts par des plaques de plâtre, trois niches sont fermées et une mosaïque a été installée ; un mur et un rideau dissimulent l’abside, ce qui aurait dû conduire le regard à se centrer sur le nouveau sanctuaire ; cela permet aussi de créer un petit oratoire où est placé le tabernacle. La porte centrale est murée et une nouvelle porte est ouverte dans l’angle droit de la chapelle.

En 2001, le lycée construit un réfectoire le long de la chapelle, ce qui entraîne une détérioration des murs. Ce sera l’occasion de repeindre les murs et de supprimer les plaques qui fermaient les renfoncements, où étaient installés à l’origine les radiateurs .
Trois de ces renfoncements seront plus tard peints en rouge, pour donner de la chaleur à la chapelle. Une nouvelle sonorisation, provisoire et d’occasion, est installée. Mais, année après année, la saleté s’installe, le système de chauffage s’abîme, la sonorisation se détériore, l’éclairage se révèle inadapté. Des travaux sont nécessaires et un projet est élaboré en 2015 : choix d’un architecte, étude des devis, vérification...
Les travaux de 2017 ne modifient pas la nouvelle disposition de l’assemblée. En revanche, le rideau, très sale et onéreux à laver, est décroché et la mosaïque est déplacée. Le retable et l’estrade en bois, plus chaleureux, le tabernacle, au centre du sanctuaire, et les vitraux, à nouveau visibles, redonnent son caractère religieux à la chapelle, afin d’aider les fidèles, en particulier les adolescents, à entrer dans la prière.

Septembre 2017 :

JPEG - 46.6 ko
Vue d’ensemble juillet 2017

Les fidèles, les jeunes, les prépas puis les scouts et guides du Groupe Saint Louis découvrent le résultat de la première tranche des travaux. La joie est grande de retrouver une chapelle rajeunie ! Le conseil d’administration se met à réfléchir à la sonorisation, à une nouvelle installation de la mosaïque, à la peinture des murs et à un nouveau système de chauffage.

4ème étape janvier 2018 : Après la défection d’une première entreprise, un contrat est enfin passé en décembre avec une entreprise d’installation de système de chauffage ; les radiateurs sont enfin livrés fin janvier et nous espérons qu’ils seront installés en avril, après le nettoyage des pans de murs sur lesquels ils doivent être accrochés. Une étude acoustique a par ailleurs été menée et nous rencontrons différents fournisseurs et plâtriers pour lancer la réfection des murs, qui devrait être réalisée en juillet.

JPEG - 158.4 ko

En mars, l’hebdomadaire Paris Notre-Dame honore ces travaux avec un bel article ; une journaliste est venu interroger un vendredi midi les prépas et une collégienne de 3ème ; en une page elle raconte la genèse du projet et explique combien la chapelle est un lieu central pour les jeunes chrétiens du quartier.

Fin juin 2018 5ème étape : Après études des devis, une entreprise a été choisie en mai pour peindre les murs et installer les panneaux acoustiques. Elle peindra également les radiateurs avant accrochage en septembre. Nous avons également demander des devis et choisi une entreprise pour l’installation d’un nouveau système de sonorisation.
Un nouvel accrochage de la mosaïque est aussi prévue, une décision pas facile tant cette oeuvre provoque des réactions contradictoires. L’installation de la nouvelle ossature métallique sera faite en octobre.

11 juin : les travaux commencent ! Le travail de rangement de la chapelle st considérable mais rapide. Les ouvriers mettent en évidence les fissures des murs pour les colmater, par endroits rebouchent le mur, procèdent à l’application d’impression pour pour nettoyer le mur en profondeur. Ensuite, l’enduit. Avec ennui, nous découvrons la nécessité de changer quelques éléments de lambris en bois sur le mur côté jardin. Il faut aussi coordonner le chantier de maçonnerie avec les travaux d’électricité pour la sonorisation.
Moment délicat et difficile : le choix de la teinte. Nous procédons à des tests grandeur nature. Ensuite, première couche et seconde couche. A la fin du mois de juillet, cette tranche de maçonnerie et de peinture est terminée, l’entreprise Ramos a fait un travail très soigné. C’est la pause du mois d’août !

3 et 4 septembre : Jean-Denys Robert apporte les deux colonnes acoustiques, peintes dans la même teinte que la chapelle. Très vite, les fils sont tirés, les colonnes accrochées au mur, les micros fixés sur l’autel et l’ambon.

6 septembre : l’installation des panneaux acoustiques commence ! Le lendemain, vendredi 7 l’entreprise Climage accroche les radiateurs accrochage et mise en eau des radiateurs ; ces chantiers devraient être terminés pour la messe du samedi 15 septembre.

La suite ? en octobre peut-être installation d’une ossature métallique pour accrocher la mosaïque ? peut-être aussi un nouvel éclairage et un peu de peinture pour les deux salles d’accès à la chapelle, afin d’éviter les chutes et pouvoir utiliser cette salle pour des réunions ? peut-être aussi la peinture des deux portes extérieures afin de mettre en valeur la chapelle ? De nouveaux devis doivent être demandés, alors à nouveau un travail d’études, des rencontres avec les entrepreneurs, des chantiers... Du travail mais nécessaire et utile.

Nous avons lancer plusieurs appels aux dons. Des donateurs ont répondu mais il nous faudra encore de l’aide pour aller au terme du projet. Il ne s’agit pas de dépenses inutiles mais de donner une nouvelle jeunesse à une chapelle qui avait besoin de travaux depuis de nombreuses années.

Vous pouvez envoyer un chèque à l’ordre de : AEP Janson ADP
à Aumônerie Janson-de-Sailly Delacroix
27 rue Decamps 75016 Paris
ou utiliser le formulaire suivant.
Vous recevrez un reçu fiscal.


Portfolio

Vue ensemble avant travaux 2017 Vue ensemble trois vitraux en chantier Vue ensemble avant travaux 2017 2 Vue sur l'abside trois vitraux retrouvés Projet architecte C. Hébert 2017 le sanctuaire Vue ensemble trois vitraux retrouvés Esquisse C. Hébert Chantier chauffage Chantier estrade La chapelle, livre d'inauguration du lycée Janson de Sailly (...) Travaux de 1987 l'extérieur Travaux de 1987 Échafaudage devant les vitraux bientôt fermés Travaux de 1987 les vitraux fermés Travaux de 1987 les vitraux fermés Inauguration des travaux de la chapelle 1990 l'assemblée Inauguration des travaux de la chapelle 1990 l'homélie du cardinal (...) Inauguration des travaux de la chapelle 1990 les chefs du Groupe Saint (...) Inauguration des travaux de la chapelle 1990 l'offertoire Sanctuaire de la chapelle du lycée Janson de Sailly (1930 ?)
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 0 / 0

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 6 - ASSOCIATION de l’ AUMÔNERIE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC