Aumônerie catholique Janson de Sailly Delacroix

Turin, Cracovie, Paris

mercredi 23 mars 2016 par Aumônerie Janson Delacroix

Il avait le talent d’enthousiasmer ses camarades. Pier Giorgio Frassati avait su faire entrer ses amis de Turin dans une vie donnée, d’une générosité joyeuse, inventive et régulière. Quand le jeune homme mourut à 24 ans, ses parents virent avec étonnement des centaines de pauvres gens suivre son cercueil : la charité de Pier Giorgio avait été discrète. Il avait fondé la « Compagnie des types louches » pour guider ses camarades dans le soin des pauvres. Ils s’écartaient ainsi de la norme bourgeoise : une vie comblée par de bonnes études et des loisirs entre gens de bonne naissance. Ils préféraient rayonner de charité.Rares sont les jeunes gens qui prennent sur leur temps pour visiter les pauvres et jouer avec les enfants qui, eux, ne quittent pas leur quartier quand les portes de l’école ferment ! Pier Giorgio avait choisi le Christ : chaque jour il l’accueillait dans l’Eucharistie. Communier au Christ c’est accepter la Croix du Christ, c’est vouloir avec lui vivre de la Charité.
Pendant les Journées Mondiales de Cracovie, les jeunes catholiques pourront vénérer le jeune saint de Turin. Après l’avoir béatifié, le pape Jean-Paul II lui a confié les JMJ. Que de retour à Paris, ils vivent de la Charité !
Le carême nous invite à accueillir la Croix du Christ. A planter solidement dans notre vie la source de la Charité. Les deux fils de la parabole ont-ils découvert l’amour du Père ? L’un avait choisi la fuite hédoniste, l’autre une obéissance purement formelle. Le Christ nous donne l’amour du Père. Que le carême nous donne d’accueillir la Croix, source de salut, principe du bonheur véritable !

P. François-Xavier Desgrange


Portfolio

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 0 / 0

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 8 - EDITO DE L’AUMONIER   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC